Bien s’oxygéner : 4 conseils pour se sentir vivifié

bien s'oxygéner

Nous respirons souvent comme si nous avions peur de prendre une grande inspiration. Faire le plein d’air pur est réservé aux moments de détente, aux vacances… Entre temps, le corps pâtit et est privé d’une bonne oxygénation. La naturopathie considère que bien s’oxygéner est une des lois fondamentales de la santé.  Apprenez-en plus pour ressentir naturellement une meilleure énergie. 

Je vous ai parlé du carburant que constitue l’alimentation. L’oxygène en est un autre. Il est renouvelé chaque seconde de notre vie. Un corps bien oxygéné est vigoureux et alerte. Pourtant, nous le laissons s’empoussiérer à notre insu. Vous pouvez remédier à la situation. Respirer profondément, manger des aliments oxygénants, bouger en nature et purifier vos intérieurs sont des solutions. Je vous présente ces 4 conseils pratiques auxquels on ne pense pas assez souvent. À mettre sur votre to do list!

Banalisation de la situation

L’oxygène est fondamental, mais on s’en soucis peu. Nous respirons dans un réflexe inné qui nous fait oublier son importance. Si vous êtes mal en point, vous vous demandez si vous avez bien mangé, bien dormi ou pris froid. Cependant, la qualité de l’air qui pénètre dans vos cellules est directement liée à votre niveau d’énergie. Vous le savez, l’oxygène constitue le carburant numéro un du corps. Comme dans votre voiture, vous y mettez le plus souvent de l’ordinaire alors qu’il existe du super sans-plomb!

Respiration restreinte

On vous a dit souvent qu’il faut respirer comme un bébé. Et bien, je vous le redis! Les enfants gonflent le ventre et inspirent ainsi une plus grande quantité d’air. Je ne vous blâme pas d’avoir perdu cette capacité. La vie vous happe et vous êtes tendu. On a peur, on se retient, on est stressé, on se retient.  Et puis, on a l’impression d’accomplir beaucoup de choses entre deux respirations. Avoir un peu de temps pour respirer est un luxe. En fin de compte, vous respirez à moitié. Vous avez donc une respiration restreinte.

Environnement pollué

Si vous vivez en ville ou dans un lieu pollué, la qualité de l’air peut vous affecter. Peut-être avez-vous des allergies ou autres inconforts liés à la qualité de l’air. Tout comme le soleil, il devient un élément vital duquel on s’éloigne. C’est un paradoxe à résoudre. La naturopathe en moi vous dit que la nature doit rester notre amie. Tout comme moi, vous ne voulez pas d’un monde qui nous serait hostile. Il y a des solutions.

pollution

Accumulation de toxines

Les poumons se chargent d’évacuer l’air vicié du corps. À défaut de quoi, trop de déchets s’entassent dans votre organisme. Une oxygénation déficiente ne vous permet pas d’évacuer assez de dioxyde de carbone. Ce dernier s’accumule dans votre corps comme un poison. Votre êtes est moins performant parce que vous devez gérer la toxicité. La régénération cellulaire est affectée. Vous développez des malaises et des inconforts.

Troubles associés au manque d’oxygène 

En effet, à l’instar du manque d’eau, la respiration restreinte peut vous causer différents troubles:

  • Endormissement
  • Fatigue
  • Céphalée
  • Mauvaise humeur

La pénurie d’air pur affecte grandement votre cerveau. Il a besoin de 20% d’oxygène pour bien fonctionner. Il en requiert donc plus que tous les autres organes. Lorsqu’il est en déficit, il ne peut pas bien commander au reste du corps. Vous vous retrouvez à subir les états apathiques accablants décrits plus hauts.

Voici 4 solutions pour bien s’oxygéner:

1. Respiration profonde

Respirer comme un bébé débute par une inspiration à partir du ventre. Vous obtenez jusqu’à 70% plus d’air avec cette méthode. 5 minutes de pratique quotidienne suffisent pour vous sentir plus calme et serein. L’oxygénation apportée aux cellules vous rend plus efficace et alerte. Personnellement, j’utilise l’application RespiRelax  sur mon portable. Je peux discrètement respirer partout au rythme de la bulle qui bouge. Cet outil est inspiré des observations sur la cohérence cardiaque du Dr David Servan-Schreiber. Vous expérimentez la synchronisation de votre le coeur avec votre respiration. C’est simple et facile!

2. Aliments riches en fer

Le fer est l’élément de votre sang qui contribue à conduire l’oxygène dans votre corps et au cerveau.  S’il est en carence, vous vous sentirez faible, moins performant, fatigué, voire anémique. Ciblez les aliments riches en fer si vous voulez une bonne oxygénation cellulaire.  Voici quelques suggestions:

  • Viandes rouges dont les abats: boudin noir et foie
  • Palourdes et moules
  • Mélasse verte (non pas la mélasse de fantaisie)
  • Graines de citrouille

La chlorophylle est souvent le premier supplément recommandé en naturopathie. Je le mentionne souvent. Il est d’ailleurs un excellent supplément qui favorise la production de globules rouges et l’apport d’oxygène. Aussi, il est bien assimilé, contrairement à d’autres compléments de fer qui constipent. Favorisez les algues comme la spiruline qui a une forte valeur nutritionnelle, en plus de sa forte concentration en fer.

3. Bien s’oxygéner par la nature

L’air en nature est purifié par la végétation. C’est pourquoi s’y exposer est bénéfique. Le fait d’ingérer moins de polluants améliore la faculté d’évacuation des toxines. Votre vitalité s’accroit. Environ 80 % des Canadiens vivent dans les villes. Raison de plus pour y créer des espaces verts. En effet, la nature a un effet bénéfique sur la santé mentale. Les scientifiques s’accordent pour dire que 30 minutes d’activités en nature, même urbaine, contribuent à nous rendre heureux et plus créatifs. Profitez-en pour bouger ou faire un sport. La respiration accélérée force l’air vicié à sortir de vos poumons. L’apport nouveau d’oxygène vous fait utiliser le sucre pour créer de l’énergie et brûler les graisses. Vous êtes littéralement vivifié! Adieu procrastination et inertie…

4. Purifier nos intérieurs

Nous vivons, travaillons et dormons à l’intérieur de nos maisons où l’air ambiant a moins de chance de se renouveler. C’est d’autant plus le cas des pays nordiques. Avec des gestes simples, vous pouvez faire une différence. La nature met à notre disposition des huiles essentielles. Vous pourrez lire les travaux du docteur Dominique Baudoux à ce sujet. Certaines huiles sont reconnues pour purifier l’air. L’eucalyptus est un antiseptique aérien. Il s’utilise en synergie avec d’autres types de concentration comme le citron. Je recommande ce mélange à mettre dans un diffuseur.

huile essentielle

Conclusion

N’attendez plus vos vacances pour vous donner le droit de respirer. Nous avons vu que l’oxygène énergise le corps et apporte plus de bien-être. Nous sommes tout simplement plus présents et alertes. Ce qu’il faut retenir:

  • Respirez profondément à partir du ventre. Soyez techno. Téléchargez l’application RespiRelax qui vous suit partout.
  • Ingérez des aliments et des suppléments riches en fer. La chlorophylle et la spiruline vous donneront de l’énergie.
  • Allez en nature et bougez. Vous décuplerez l’apport d’air sain et favoriserez l’expulsion de toxines.
  • Purifiez l’air de votre environnement. L’huile essentielle d’eucalyptus à des propriétés purifiantes. Utilisez-la aussi en synergie dans un diffuseur.

Références:

Réagissez plus bas à cet article: Bien s’oxygéner: 4 conseils pour se sentir vivifié

Mélanie Paquette-Martin

Mélanie Paquette-Martin est issue d’un parcours de recherchiste télévision. Elle est naturopathe ND, rédactrice web et blogueuse.

Recevez les nouveaux conseils santé

Laissez un commentaire

%d bloggers like this: