Les produits céréaliers, les manger sainement sans culpabilité

produits céréaliers

Pain, bagel, croissant, muffin, biscuit… On mange ces produits céréaliers avec contentement ou culpabilité…  Certaines approches naturopathiques sont plus rigides que d’autres. À quel point doit-on les bannir? Je propose un regard souple   sur le sujet. Explorons les avenues possibles.

Ne faites plus la guerre aux aliments céréaliers. Apprenez à les manger sainement. Sachez les varier, choisir des alternatives, opter pour des aliments frais et limiter les portions.  Ces quelques trucs simples vous donneront des outils et, je l’espère, vous réconcilieront avec les céréales. Au-delà des kilos perdus, vous gagnerez en vitalité et en santé.

Ne mange pas trop de farine et de céréales, tu vas engraisser!  J’ai prononcé et entendu cette phrase souvent. Assise au restaurant, une femme laisse de coté le pain chaud tout juste déposé… Elle est fière de résister à la tentation. Elle a perdu quelques kilos ces derniers temps et elle veut maintenir le rythme! Avez-vous déjà été cette personne? Vous êtes en visite et on vous sert une lasagne accompagnée de pain à l’ail. C’est le comble! Comment faire pour éviter de trop manger de féculents et de pâte…? Bienvenue la culpabilité.

Difficile de bannir un aliment réconfortant

Le fait est qu’il est difficile de contourner les produits céréaliers. Il sont partout et l’industrie agro-alimentaire saupoudre de la farine à l’infini. Elle est devenue la base de notre alimentation moderne. Si vous voulez des alternatives elles sont couteuses et moins accessibles. Bannir farines et féculents est un tour de force. Cela impose de faire des choix stricts. Vous tombez alors dans un régime de vie très restrictif.

Et le pain, ça goûte bon… C’est réconfortant, ça me rappelle mon enfance à manger des sandwich au pain blanc avec moutarde et baloney. Lorsqu’on a grandit avec un certain régime alimentaire, il est difficile d’en faire abstraction. La mémoire olfactive et gustative est un rappel constant des bons moments, des bons souvenirs.

Gluten dans les produits céréaliers

Vous avez entendu parler du gluten. C’est un sujet qui suscite le débat et un malaise autour des céréales. En effet, elles peuvent avoir un effet collant dans les intestins. Dans nos sociétés occidentales, le blé est très présent. C’est la céréale que nous consommons le plus. Il contient du gluten, une protéine qui peut nuire à la digestion. Si vous êtes adepte de santé, il se peut que vous cherchiez à éviter le blé et toutes les céréales qui en contiennent. Vous ne voulez pas développer d’intolérance. Encore moins être atteint de la maladie coeliaque. Le marché offre bien peu d’alternatives au gluten dites-vous?

Quoi en penser?

Si vous suivez le Guide alimentaire canadien, il vous recommande 6 à 7 portions de produits céréaliers par jour. D’autres régimes les écartent totalement. Alors comment vous y retrouver ? Dans l’optique où vous voulez avoir un équilibre, il faut savoir que vous pouvez choisir des céréales et grains avec de grandes valeurs nutritives. Certains sont même sans gluten.

Le bon côté des céréales: les fibres

Les aliments céréaliers contiennent des fibres. Elles vous à aident mieux digérer et éliminer. Elles favorisent l’hydratation et la régulation du taux de sucre. De plus, elles agissent en coupe-faim. Cela vous aide à préserver votre poids santé!

Vous pouvez aussi augmenter avec des suppléments votre consommation de fibres. Je vous encourage à le faire si vous voulez éviter l’apport calorique des céréales. Les suppléments sont utiles à cet effet. Ils donnent un coup de pouce si vous n’arrivez pas à manger assez de fibres dans une journée.

Voici  4 solutions pour vous aider à bien intégrer les produits céréaliers au menu:

1. Variez vos céréales

Je vous encourage à varier vos céréales. Elles n’ont pas toutes les mêmes valeurs nutritives. L’avoine et le sarrasin sont deux exemples à intégrer dans votre alimentation. Ils contiennent une bonne quantité de protéines. Ils constituent donc des aliments nutritifs. De plus, le sarrasin favorise les bonnes bactéries de l’intestin. Pour ma part je raffole des crêpes du dimanche au sarrasin avec sirop d’érable. Vous pouvez aussi vous faire à l’avance du muesli à l’avoine. Je vous ferai part de ma recette dans une prochaine publication.

produits céréaliers

2. Optez pour les grains

Privilégiez la consommation de grains comme le quinoa qui est plus riche en protéine que les céréales. Il contient aussi du fer.  Essayez aussi le lin, une graine qui a un effet anti-inflammatoire et qui améliore l’immunité. Il est une bonne source de fibres insolubles. Cela contribue à diminuer le taux de mauvais cholestérol. Vous pouvez aussi acheter ces grains sous forme de farine pour les intégrer à vos recettes. Les grains sont une merveilleuse alternative si vous voulez éviter le gluten.

3. Favorisez les aliments frais

Intégrez aussi des aliments frais le plus possible dans votre menu. Les fruits et les légumes sont vivants et offrent une qualité nutritionnelle remarquable pour le corps. Choisissez-les comme aliments de base. Un secret: Inversez vos proportions en ajoutant plus de légumes que de féculents. Offrez à votre famille des légumes en pesto aux pâtes. Vos amours y verrons des pâtes au pesto…

4. Un produit céréalier à la fois

De plus, limitez les sources de céréales dans un même repas. C’est aussi une façon de simplifier votre menu. Si vous mangez du riz par exemple, évitez d’ajouter du pain naan. La combinaison de ces deux aliments vous fera sentir gonflé. Vous décuplez ainsi la présence d’amidon, une source de sucre qui fait monter votre glycémie. Sachez que les glucides qui ne sont pas digérés stagnent dans les intestins et fermentent. Si les glucides sont pour vous le nerf de la guerre, pensez à intégrer des suppléments qui aident à métaboliser le sucre. Cela peut être utile pour vous encourager à perdre du poids plus rapidement.

En diminuant les portions de céréales, vous faciliterez votre digestion. Vous aurez aussi la sensation d’avoir plus d’énergie pour passer à travers votre journée.  Pensez à ces alternatives:

  • Faire un sandwich sur une seule tranche de pain. Ça devient un croque-monsieur!
  • Accompagner vos pâtes avec une salade et des légumes au lieu du pain
  • Choisir entre les céréales ou du pain au petit déjeuner, pas les deux

Finalement, j’ai fouiné pour vous. Première moisson, boulangerie très répandue, offre des pains sans blé. Dans Villeray, les boulangeries L’Artisan et Le Marquis se spécialisent dans le sans gluten. J’ai fait le test d’acheter leurs produits. Ma famille les apprécient. J’y retourne pour un contentement santé!

Bien gérer sa consommation de farines et de céréales est une chose. Il faut considérer l’alimentation dans son ensemble pour une bonne gestion du poids et une santé rayonnante. Sur le sujet lisez mon article Bien s’alimenter pour vivre 100 ans !

Et vous, quel est votre rapport aux produits céréaliers?

Références:

Mélanie Paquette-Martin

Mélanie Paquette-Martin est issue d’un parcours de recherchiste télévision. Elle est naturopathe ND, rédactrice web et blogueuse.

Inscrivez-vous à ses publications : 

Recevez les nouveaux conseils santé

1 thought on “Les produits céréaliers, les manger sainement sans culpabilité

Laissez un commentaire

%d bloggers like this: